Le courrier est ouvert par l’administration pénitentiaire. Quand l’instruction n’est pas terminée, le courrier est communiqué au magistrat chargé de l’instruction avant d’être transmis à la personne détenue, ce qui allonge les délais de réception.

Il est possible d’envoyer des timbres dans les courriers adressés à la personne détenue, mais l’envoi d’argent est interdit.

Le courrier doit être adressé de la façon suivante :lettreCPF

WordPress Theme by Simple Themes