Le courrier est ouvert par l’administration pénitentiaire. Quand l’instruction n’est pas terminée, le courrier est communiqué au magistrat chargé de l’instruction avant d’être transmis à la personne détenue, ce qui allonge les délais de réception.

Il est possible d’envoyer des timbres dans les courriers adressés à la personne détenue, mais l’envoi d’argent est interdit.

Le courrier doit être adressé de la façon suivante :

lettre

 

Communiquer avec l’administration pénitentiaire par l’intermédiaire des « boîtes aux lettres vertes »

Une de ces « boîtes aux lettres vertes » est installée dans la salle d’attente des parloirs, l’autre à la maison Ti Tomm, à droite de la borne informatique de réservation des parloirs.

L’administration pénitentiaire relèvera les courriers déposés à chaque fin de journée de parloir. Des stylos, du papier et des enveloppes seront mis à votre disposition.

Le premier surveillant de parloir a été désigné pour être l’interlocuteur privilégié des familles, vous pouvez demander à le rencontrer lorsque vous venez au parloir.

WordPress Theme by Simple Themes