Il est possible d’envoyer de l’argent à une personne détenue par virement bancaire.
Naturellement, la possibilité de lui envoyer de l’argent par mandat‐cash est toujours valable mais cela coûte plus cher.
Attention : le virement se fait par l’intermédiaire du Centre pénitentiaire, de sa Régie des comptes nominatifs des détenus.
Chaque personne détenue possède son compte nominatif.

Vous pouvez imprimer cette fiche ici

Comment allez‐ vous devoir procéder pour envoyer de l’argent par virement bancaire ?

Il faut se rendre au guichet de votre banque ou utiliser Internet, si vous avez la possibilité de le faire (se renseigner auprès de votre banque, en n’oubliant pas de demander combien cela coûte).
Vous allez remplir un ordre de virement selon le modèle ci‐dessous.
Deux zones sont à renseigner :
1ère zone : la zone bénéficiaire (c’est la Régie des comptes nominatifs), et l’IBAN (de la Régie du compte nominatif)
2ème zone : la zone « facultative ou libre » : vous y indiquez le numéro d’écrou, le nom, et si possible le prénom de la personne détenue. (Vous disposez de 31 cases).

ordre_virement

Informations complémentaires

Il faut compter de 2 à 4 jours entre l’ordre de virement ou le mandat cash et le versement de l’argent sur le compte nominatif du détenu.
L’envoi d’argent par virement bancaire est moins cher que par mandat‐cash, il faut vous renseigner auprès de votre banque, notamment sur la possibilité et les conditions de virement par Internet.
En cas de difficulté, vous pouvez vous adresser au SPIP (02 56 01 56 60) du Centre pénitentiaire, ou à la maison d’accueil TI Tomm, en face du Centre pénitentiaire (02 99 41 93 48 ou titomm@brindesoleil-rennes.fr)

Dans quel cas un virement peut‐il être refusé par l’administration pénitentiaire ?

  • Si les informations demandées sont incomplètes, erronées ou illisibles, le virement sera rejeté et renvoyé à l’expéditeur, sous réserve que ses coordonnées sont bien identifiables.
  • Si la personne détenue est prochainement libérée ou transférée, il est préférable d’éviter d’effectuer un virement.
  • Si la personne détenue n’est pas autorisée à percevoir de l’argent (pas d’autorisation du juge chargé du dossier ou du chef d’établissement), l’administration pénitentiaire rejettera le virement.

Vous pouvez imprimer cette fiche ici

WordPress Theme by Simple Themes