Nos actions

L’action principale de Brin de soleil est évidemment l’accueil que nous offrons aux proches de personnes incarcérées dans nos trois maisons que ce soit au moment des parloirs ou des UVF (Unités de vie familiales) dans les maisons Ti Tomm ou Luciole ou l’hébergement à la maison l’Arc-en-ciel.

La sensibilisation de la population

Mais Brin de soleil mène aussi un certain nombre d’actions de sensibilisation de la population à la situation des personnes détenues et de leurs familles.

Brin de soleil fait partie du collectif des Journées nationales prison, avec différentes associations rennaises (Enjeux d’enfants, le Courrier de Bovet, le Secours catholique, la Croix rouge, l’ANVP, l’aumônerie catholique, AGIR la plume).

Tous les ans vers la fin novembre, des interventions sur les places publiques ont lieu pour sensibiliser la population à la question carcérale.

Brin de soleil intervient aussi dans les collèges et lycées, afin de présenter son action et faire découvrir aux futurs citoyens le monde carcéral.

Régulièrement, des bénévoles rencontrent des étudiants ayant un travail de mémoire par exemple à effectuer au sujet de la détention et du maintien des liens familiaux.

De temps en temps, l’association est invitée à participer à des conférences, débats, forums à Rennes ou aux alentours pour faire découvrir Brin de soleil et ses engagements.

Améliorer la situation des personnes incarcérées et de leurs proches

Brin de soleil mène également un certain nombre d’actions visant à améliorer la situation des personnes détenues et de leurs familles.

Ainsi, en collaboration avec l’association Enjeux d’enfants Grand Ouest, Brin de soleil met à disposition des enfants des jouets dans les parloirs et les UVF du Centre pénitentiaire pour hommes de Rennes Vezin et organise fréquemment à Noël une journée de rencontre entre des pères incarcérés et leurs enfants.

En lien avec ses fédérations régionale (la Framafad Grand Ouest) et nationale (l’Uframa), Brin de soleil fait des recommandations aux Pouvoirs Publics en vue d’améliorer la situation des proches de personnes incarcérées. Elle rencontre ainsi régulièrement les directeurs des établissements pour leur faire part des problèmes rencontrés par les familles et leur faire des suggestions d’amélioration. En septembre 2013, elle a pu faire part de ses propositions à la Garde des sceaux, Mme Taubira.

WordPress Theme by Simple Themes