Population sous écrou, population détenue au 1er décembre 2015 – Pierre-Victor Tournier

La population détenue reste stable sur un an, mais la surpopulation s’aggrave sur la même période : le nombre de détenus en surnombre augmente de 5 %.

 OPALE : observatoire des prisons et autres lieux d’enfermement.

 

 Etat de la population sous écrou au 1er décembre 2015  et évolution sur un an 

 

Sur les 58 082 places opérationnelles, 4 328 sont inoccupées (766 en maisons d’arrêt et 3 562 en établissements pour peine)

Les 66 818 personnes détenues se répartissent donc dans  58 082 – 4 328 = 53 754 places.

Aussi le nombre de détenus en surnombre est-il de 66 818 – 53 754 = 13 064. 

Le taux de surpopulation est donc de 13 064 / 58 082 = 22,5 détenus en surnombre p. 100 places opérationnelles.

Sur ces 13 064 détenus en surnombre,  989 dorment sur un matelas posé à même le sol.

Ni inflation, ni déflation : stabilité  (1er décembre 2015 / 1er décembre 2014)

Population sous écrou : 77 227, taux de croissance de – 1,5 % sur un an.

Population détenue : 66 818, taux de croissance  de –  0,4 % sur un an.

Nombre de détenus en surnombre : 13 064 – taux de croissance de  + 5,0 % sur un an.

Nombre de détenus qui dorment sur un matelas posé à même le sol : 989, taux de  croissance  + 1,0 % sur un an.

* Sur la base des données mises en ligne, le 29 décembre 2015, sur le site du Ministère de la Justice     

 

http://pierre-victortournier.blogspot.com/

https://twitter.com/PierreVTournier

http://leplus.nouvelobs.com/pierrevictortournier

 

This entry was posted in Revue de presse. Bookmark the permalink.
WordPress Theme by Simple Themes